Nomadics Labs et la Caisse des Dépôts rejoignent la Chaire « Blockchain & B2B Platforms » créée par Capgemini, l’école polytechnique et la Fondation de l’école polytechnique

Capgemini

Nomadics Labs et la Caisse des Dépôts rejoignent la Chaire « Blockchain & B2B Platforms » créée par Capgemini, l’école polytechnique et la Fondation de l’école polytechnique

Nomadic Labs et la Caisse des Dépôts rejoignent la Chaire « Blockchain & B2B Platforms » créée par Capgemini, l’École polytechnique et la Fondation de l’École polytechnique

Nomadic Labs, l’un des plus grands centres de recherche et développement de l’écosystème Tezos en France, et la Caisse des Dépôts institution financière pionnière sur les questions de la Blockchain appliquée à la banque-finance en France, rejoignent la Chaire « Blockchain & B2B Platforms » lancée par Capgemini, l’École polytechnique et la Fondation de l’École polytechnique en 2019. En s’alliant à cette initiative, Nomadic Labs et la Caisse des Dépôts souhaitent soutenir cet écosystème et contribuer à hisser la technologie de blockchain à l’échelle européenne.

Inaugurée en 2019, la Chaire « Blockchain & B2B Platform » vise :




  • à développer de nouveaux viviers de compétences et à contribuer à l’émergence de talents capables de répondre aux défis de la blockchain et de son intégration aux stratégies des entreprises. Ainsi, des enseignements consacrés à la technologie Blockchain et les enjeux qu’elle représente ont d’ores et déjà été mis en place au sein des départements informatique et économie de l’Ecole polytechnique.
  • à soutenir la recherche académique menée au sein du Centre de recherche en économie et statistique (CREST11) et du Laboratoire d’informatique de l’École polytechnique (LIX22) dans le domaine de la blockchain. Dans ce cadre, de récents travaux3 ont été menés et ont notamment contribué à la mise en place des « Zero knowledge proofs » (ZKP, ou preuves à divulgation nulle de connaissance) en tant que méthodes de protection de données privées dans des blockchains publiques.

En soutenant cette Chaire, unique en Europe, Nomadic Labs et la Caisse des Dépôts font le choix de renforcer leur contribution à la recherche dans les domaines scientifiques et économiques qui sont à la base des technologies et applications des blockchains. Apportant pour l’un une profonde connaissance technologique, et pour l’autre une expertise financière, ces nouveaux mécènes apportent deux nouvelles visions qui viennent s’ajouter à l’approche déjà proposée par Capgemini dans le cadre de cette Chaire, renforçant ainsi sa portée et sa position dans l’écosystème.

Michel Mauny, président de Nomadic Labs, commente : « Les liens entre l’écosystème Tezos et la recherche ont toujours été particulièrement forts. En soutenant cette Chaire, nous sommes heureux de renforcer notre contribution à la recherche sur les technologies et applications blockchains. Cette opportunité est également une opportunité supplémentaire pour l’écosystème Tezos de rester en contact permanent avec les décideurs de demain ».

Au service de l’intérêt général, la Caisse des Dépôts est à la fois un acteur à part entière de l’écosystème Blockchain français et à la fois un soutien actif de ce dernier pour lequel le secteur de la recherche et développement est fondamental. Notre soutien à la chaire Blockchain & B2B Plateformes B2B va permettre, au-delà de la levée de verrous technologiques, d’anticiper les usages pertinents afin de faciliter l’émergence de projets industriels en France et en Europe. » précise Nadia Filali, directrice du Programme Blockchain & Cryptoactifs de la Caisse des Dépôts.

André Cichowlas, directeur Delivery et membre du Comité exécutif du groupe Capgemini, précise : « Nous sommes heureux d’accueillir à nos côtés Nomadics Labs et la Caisse de Dépôts pour renforcer le rôle de la Chaire en matière de stratégie d’innovation digitale pour nos clients, notamment en ce qui concerne les actifs digitaux, la finance décentralisée et le développement durable autour d’initiatives ‘Blockchain for Good’ ».

Daniel Augot et Julien Prat, co-porteurs de la Chaire « Blockchain & B2B Platforms » concluent : « L’arrivée de Nomadic Labs et de la Caisse des Dépôts nous permet d’élargir considérablement l’éventail de nos contacts industriels, ainsi que de prendre en considération d’autres domaines d’application des blockchains. Nous sommes ainsi positionnés sur la quasi-totalité du spectre applicatif ».

À propos de l’école polytechnique

Largement internationalisée (41% de ses étudiants, 40% de son corps d’enseignants, l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste. À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 23 laboratoires, dont 22 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’École polytechnique est membre fondateur de l’Institut Polytechnique de Paris.

www.polytechnique.edu

À propos du groupe caisses des dépôts

La Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires.




Elle regroupe cinq domaines d’expertise : les politiques sociales (retraite, formation professionnelle, handicap, grand âge et santé), les gestions d’actifs, le suivi des filiales et des participations, le financement des entreprises (avec Bpifrance) et la Banque des Territoires.

www.caissedesdepots.fr




À propos de Capgemini

Capgemini est un leader mondial, responsable et multiculturel, regroupant 300 000 personnes dans près de 50 pays. Partenaire stratégique des entreprises pour la transformation de leurs activités en tirant profit de toute la puissance de la technologie, le Groupe est guidé au quotidien par sa raison d’être : libérer les énergies humaines par la technologie pour un avenir inclusif et durable. Fort de plus de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, Capgemini est reconnu par ses clients pour répondre à l’ensemble de leurs besoins, de la stratégie et du design jusqu’au management des opérations, en tirant parti des innovations dans les domaines en perpétuelle évolution du cloud, de la data, de l’Intelligence Artificielle, de la connectivité, des logiciels, de l’ingénierie digitale et des plateformes. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros en 2020.

www.capgemini.com

À propos de la fondation de l’école polytechnique

Créée en 1987 par vingt grandes entreprises françaises à l’initiative de Bernard Esambert (X 1954), alors Président du Conseil d’administration de l’École polytechnique et avec le soutien de l’Association des anciens élèves et diplômés de l’École, la Fondation de l’X rapproche l’École, ses élèves et ses enseignants-chercheurs du monde de l’entreprise. Elle a pour missions principales d’aider à l’évolution de l’enseignement à l’École polytechnique, de développer la recherche et le transfert de technologies avancées vers l’industrie française, de financer le développement de l’X, et ainsi de contribuer à son rayonnement français et international.

www.fondationx.org

Article similaires

Digital Mango rejoint l’écosystème Tezos en tant que corporate baker

OCTO TECHNOLOGY dévoile Open Tezos une plateforme communautaire dédiée à la découverte de la blockchain Tezos

Retrouvez-nous sur les réseaux

Notes

  1. CREST : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique – Institut Polytechnique de Paris, ENSAE Paris – Institut Polytechnique de Paris, GENES
  2. LIX : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique – Institut Polytechnique de Paris
  3. Par deux jeunes chercheurs, Sarah Bordage et Youssef El Housni sous la direction de Daniel Augot, directeur de recherche au centre Inria Saclay – Île-de-France et professeur à l’École polytechnique, François Morain, professeur à l’École polytechnique, et Julien Prat, directeur de recherche CNRS au CREST
Partagez autour de vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.