Qu’est-ce qu’Ethereum ?

qu'est-ce qu'ethereum

Ethereum, un ordinateur mondial

En une phrase, Ethereum est : un ordinateur mondial, que n’importe qui peut programmer et utiliser comme il le souhaite. Cet ordinateur est toujours allumé, il est très sécurisé, et tout ce qui est fait à l’aide de cet ordinateur est public.

Ethereum infographie
Infographie réalisée par Angelo Milan (@angelomilan) et traduite pour le site Ethereum France

Ethereum, c’est donc la décentralisation d’applications. Ces applications fonctionnent sur le réseau Ethereum, qui est constitué de plusieurs milliers d’ordinateurs qui communiquent en permanence. Ils partagent une même base de données, la blockchain. Cette base de données peut être comparée à un grand registre, qui serait rempli ligne par ligne par les participants au réseau, ou un tableau excel sur lequel on ne pourrait qu’entrer une nouvelle ligne, sans pouvoir modifier les autres.

Voici un exemple de ce que permet l’ethereum : programmer des contrats :

L’un des exemples le plus simple d’un « smart contract » est celui d’un contrat de prestation entre deux personnes. La première (A) souhaite rémunérer la seconde (B) pour l’exécution de cette prestation. Cet engagement est formalisé dans la blockchain Ethereum par la création d’un smart-contrat. Lors de la formalisation de ce smart-contract, A met en gage sur la blockchain le montant de la rémunération prévue pour B. Lorsque la prestation est réalisée, l’une des parties exécute le contrat. Celui-ci vérifie automatiquement que la prestation a bien été effectuée. Si tel est le cas, B reçoit la rémunération prévue. Dans le cas contraire, A récupère le montant de son gage.

Voici l’article sur ethereum-france qui donne une explication claire même pour les débutants pour comprendre ethereum : https://www.ethereum-france.com/quest-ce-que-lethereum/

Vous pouvez également aller voir ce tuto si vous voulez miner de l’ethereum : Miner de l’Ethereum et du Siacoin en Dual Mining

 

Partagez autour de vous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •