La Preuve d'Autorité
Télécharger le navigateur BRAVE et commencez à gagner des BAT

Introduction

Cinquième article d’une longue série sur les algorithmes de consensus, aujourd’hui nous allons parler de la Preuve d’Autorité.

Cet article est une traduction partielle et libre de celui là.

Les algorithmes de consensus sont la base de toutes les chaînes de blocs / DAG1. Ils constituent la partie la plus importante des plateformes blockchain / DAG.

Sans eux (algorithmes de consensus), nous n’aurions qu’une base de données muette et immuable.

Nous listons ici (et dans les articles suivants) tous les principaux algorithmes de consensus et évaluerons leurs avantages et leurs inconvénients.

Si vous trouvez quelque chose qui manque ou qui ne va pas, dites-le dans les commentaires. En outre, l’article sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure que j’étudie davantage ces algorithmes et leurs impacts économiques.

P.S. Cet article suppose que vous comprenez ce qu’est un algorithme de consensus et sa signification dans les blockchains.

Preuve d’autorité

Avantages :

  • Faible consommation.
  • Rapide.

Les inconvénients :

  • Un peu centralisé. Peut être utilisé dans des blockchains publics mais est généralement utilisé dans des blockchains privées et autorisés.

Utilisé par : POA.NetworkEthereum Kovan testnetVeChain

Type : Consensus collaboratif.

Explications :

Dans les réseaux basé sur la PoA2Proof of Authority, Preuve d’autorité, les transactions et les blocs sont validés par des comptes approuvés, connus sous le nom de validateurs. Les validateurs exécutent un logiciel leur permettant de mettre des transactions dans les blocs. Le processus est automatisé et n’exige pas que les validateurs surveillent en permanence leurs ordinateurs. Cependant, cela nécessite de garder l’ordinateur (le nœud d’autorité) en sécurité.

Les trois conditions principales à remplir pour qu’un validateur soit établi sont les suivantes :

  1. L’identité doit être formellement vérifiée sur la chaîne (on-chain), avec possibilité de recouper les informations dans un domaine accessible au public.
  2. L’éligibilité doit être difficile à obtenir, pour donner le droit de valider les blocs gagnés et valorisés. (Exemple: les validateurs potentiels doivent obtenir une licence publique de notaire)
  3. Les contrôles et les procédures d’établissement d’une autorité doivent être parfaitement uniformes.

Avec le PoA, les individus gagnent le droit de devenir des validateurs, ils sont donc incités à conserver le poste qu’ils ont acquis. En attachant une réputation à une identité, les validateurs sont incités à maintenir le processus de transaction, car ils ne souhaitent pas que leurs identités soient associées à une réputation négative, perdant ainsi le rôle de validateur durement gagné.

En savoir plus :

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les cryptomonnaies dans la sphère francophone.
Les algorithmes de consensus : la preuve d'autorité
Les algorithmes de consensus : la preuve d’autorité

Notes

  1. Cliquez-ici pour la définition de DAG en Français
Partagez autour de vous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ledger Nano X - The secure hardware wallet
Étiqueté avec :

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les cryptomonnaies dans la sphère francophone.