La Preuve d'enjeu Déléguée DPoS
Télécharger le navigateur BRAVE et commencez à gagner des BAT

Introduction

Quatrième article d’une longue série sur les algorithmes de consensus, aujourd’hui nous allons parler de la preuve d’enjeu déléguée.

Cet article est une traduction partielle et libre de celui là.

Les algorithmes de consensus sont la base de toutes les chaînes de blocs / DAG1. Ils constituent la partie la plus importante des plateformes blockchain / DAG.

Sans eux (algorithmes de consensus), nous n’aurions qu’une base de données muette et immuable.

Nous listons ici (et dans les articles suivants) tous les principaux algorithmes de consensus et évaluerons leurs avantages et leurs inconvénients.

Si vous trouvez quelque chose qui manque ou qui ne va pas, dites-le dans les commentaires. En outre, l’article sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure que j’étudie davantage ces algorithmes et leurs impacts économiques.

Cliquez-ici pour découvrir ce qu’est un algorithme de consensus

Preuve d’enjeu déléguée

Avantages :

  • Faible consommation
  • Rapide. Steemit, un site de blog à fort trafic l’utilise. EOS a un temps entre chaque bloc de 0,5 seconde.

Les inconvénients :

  • Un peu centralisé.
  • Les participants ayant des enjeux élevés peuvent voter pour eux même pour devenir un validateur. Quelque chose qui a été vu récemment dans EOS.

Utilisé par : Bitshares, Steemit, EOS, Lisk, Ark.

Type : Consensus collaboratif.

Explications :

Avec la preuve d’enjeu déléguée (DPoS) les parties prenantes2 du système peuvent élire des dirigeants (témoins) qui voteront en leur nom. Cela le rend plus rapide que le PoS normal.

Pour par exemple, dans le cas d’EOS, 21 témoins sont élus à la fois et un groupe de nœuds (témoins potentiels) est maintenu en attente afin que, si l’un des nœuds témoins meurt ou se livre à une activité malveillante, il puisse être remplacé immédiatement par un nouveau nœud. Les témoins reçoivent une indemnité pour la production de blocs. Les frais sont fixés par les parties prenantes.

Habituellement, tous les nœuds produisent des blocs un par un, à tour de rôle. Cela empêche un nœud de publier des blocs consécutifs, l’empêchant ainsi d’exécuter des attaques à double dépense. Si un témoin ne produit pas de bloc dans son créneau horaire, ce créneau est sauté et le témoin suivant produit le bloc suivant. Si un témoin manque continuellement ses blocs ou publie des transactions invalides, les observateurs le révoquent et le remplacent par un meilleur témoin.

Avec la DPoS, les mineurs peuvent collaborer pour créer des blocs au lieu de se faire concurrence, comme dans le PoW et le PoS. En centralisant partiellement la création de blocs, DPoS permet de réduire considérablement le temps entre chaque bloc et d’avoir une blockchain plus rapide que la plupart des autres algorithmes de consensus. EOS (qui utilise dPoS) est la première blockchain à atteindre un temps entre chaque bloc de 0,5 seconde !

C’est rapide.

En savoir plus :

Suivez-moi

Michaël

blogueur chez Cryptogains
Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les cryptomonnaies dans la sphère francophone.
Les algorithmes de consensus : la preuve d'enjeu déléguée
Suivez-moi
Les algorithmes de consensus : la preuve d’enjeu déléguée

Notes

  1. Cliquez-ici pour la définition de DAG en Français
  2. les stakes holders, soit ceux possédant le coin en question
Partagez autour de vous
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ledger Nano X - The secure hardware wallet
Étiqueté avec :