Comment overclocker votre carte graphique pour miner

Aujourd’hui nous allons aborder l’overclocking de la carte graphique pour miner des cryptomonnaies. La façon d’overclocker peut changer suivant la cryptomonnaie que vous voulez miner, le matériel que vous possédez, etc.

Avertissement : Overclocker votre matériel peut être dangereux, rendre votre système instable et est à réaliser avec précaution, assurez-vous de le faire en connaissance de cause. Je vous invite à lire la clause de non responsabilité si ce n’est pas encore fait, merci.

Je ne parlerais pas ici du changement de bios de votre gpu, cela est un peu plus complexe et n’est pas fiable à 100 % (si vous n’avez vraiment pas de chance et qu’une coupure de courant survient pendant le changement de bios, cela peut-être très dommageable).

⇒ Retrouvez tous les tutos mining en suivant ce lien !

Overclocker, kézako ?

Reprenons déjà les bases pour ceux qui sont nouveaux dans le mining. Un GPU (Graphical Processing Unit) ou carte graphique, est composé donc d’un processeur et aussi de mémoire vidéo, qu’on appelle la VRAM.

Le processeur et la VRAM vont fonctionner à une certaine fréquence suivant le modèle de GPU que vous possédez.

En plus de ces deux fréquences que nous allons pouvoir augmenter pour améliorer les performances du mining. Il faudra vérifier le voltage, le vcore, nous allons voir ça dans la suite.

Pour le mining, nous allons baisser ce voltage, dans la mesure où nous ne cherchons pas des performances dans les jeux, mais au contraire, une optimisation de la consommation sans baisser la performance.

L’overclocking était au départ utilisé pour améliorer les performances dans les jeux, il peut y avoir des gains plus ou moins significatifs (quelques % en général).

Quel matériel choisir ?

Je ne vais pas m’attarder sur le matériel pour le moment, je vous renvoie vers le tutoriel pour construire votre propre rig de minage qui pourra vous aiguiller si nécessaire.

Vous y retrouverez la liste du matériel que j’utilise.

Logiciels pour vérifier vos températures

Avant de passer à l’overclocking, assurez-vous d’avoir installé ou d’utiliser la version portable de GPU-Z.

GPU Z Overclock

Un logiciel comme GPU-Z ou similaire est recommandé pour obtenir de nombreuses informations détaillés sur votre GPU.

Cela vous permettra de voir le pourcentage d’utilisation de votre GPU, sa température, la mémoire utilisée ou encore son voltage.

Sachez que vous aurez évidemment vos températures sur les logiciels d’overclocking.

De manière générale, il faut éviter de dépasser 70 ° et surtout ne pas dépasser 80 °, l’usure de la carte est exponentielle avec la chaleur qui augmente.

Logiciels pour overclocker

Souvent, les fabricants de cartes graphiques ont leur propre logiciel développé en interne, mais il est dans la majorité des cas réservé à leur propre marque.

Il y a cependant quelques exceptions que vous pouvez utiliser avec pratiquement toutes les cartes graphiques, je parlerais donc ici principalement de MSI After Burner, car c’est celui que j’ai utilisé pour mon rig.

Télécharger MSI After Burner (Onglet download en bas)

Zcash mining overclocking

Il faudra également un logiciel de test de l’overclocking, pour voir si ce dernier est stable, nous allons utiliser pour cela OCCT, qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années.

Télécharger OCCT

OCCT Overclock

OCCT est une application de “burn”; vous n’êtes pas obligé de l’utiliser, vous pouvez lancer votre mining et voir s’il reste stable sur 20-30 min minimum.

Si vous souhaitez l’utiliser vous pouvez laisser les paramètres par défaut pour les GPU, attention cependant, votre carte va énormément chauffer !

Adapter votre overclocking

Vous pouvez faire un overclocking général qui sera correct sur la plupart des cryptomonnaies (utile si vous utilisez nicehash miner par exemple), ou tout simplement créer des profils pour chaque cryptomonnaies sur msi afterburner.

Les valeurs peuvent être ajustées manuellement, en général on règle les fréquences à 10 mhz près.

MSI After Burner overclock
Exemple de configuration avec des GTX 1060
  • Ici vous pouvez voir que j’ai mis le Power Limit à 85 %, ca me semble une bonne valeur pour optimiser l’électricité.
  • La Temp Limit à 77°, elle peut être lié au power limit ou être ajusté manuellement.
  • Le core clock (fréquence du GPU) est augmenté de +190 mhz, cela est surtout utile pour miner du Zcash ou bien dans une configuration multi-algorithme1 comme avec nicehash miner par exemple.
  • Et enfin le Memory clock (fréquence de la VRAM) est augmenté de 450 mhz. C’est une des dernières valeurs stables avec ma marque de GPU, mais vous pourrez sans doute monter un peu plus haut en moyenne.

Optimiser les valeurs

Il faut y aller en douceur quand vous changez ces valeurs, allez-y petit à petit, faites de nombreux tests, cela prend du temps, mais une fois les fréquences optimales obtenu vous n’avez plus besoin de toucher aux paramètres !

Par exemple, pour miner du Zcash, il est plus important de monter la fréquence du GPU, alors que pour l’Ether il faut monter en priorité la fréquence de la VRAM.

N’oubliez pas de sauvegarder votre profil avec les boutons 1 2 3 4 5 et le bouton en forme de disquette. (en bas à droite sur l’image).

Vous devrez ensuite faire vos propres tests avec votre matériel pour trouver la meilleure fréquence tout en maintenant votre système stable.

Pensez bien a cocher la case qui permettra à MSI Afterburner de se lancer au démarrage de windows (case cochée automatiquement à l’installation normalement).

MSI Afterburner démarrage automatique
MSI Afterburner démarrera avec Windows et vos paramètre d’OC seront automatiquement appliqués

GPU identiques

Si vous n’avez que des cartes similaires, assurez-vous que l’option ci-dessous est cochée

Synchroniser MSI Afterburner
Les GPUs étant identiques, l’OC sera synchronisé sur toutes les cartes

GPU différents

En revanche, si vous avez différentes cartes graphiques sur votre rig, il faudra les sélectionnées dans le menu situé ici et refaire un OC :

OC différents GPUs
Vous pouvez sélectionner tout vos GPU un par un ici

Ancien tutoriels

Je vous remets ici les liens des différentes optimisations sur mes anciens tutoriels, après, c’est à vous de voir quelles performances peux avoir votre configuration, la même carte du même fabricant marchera mieux ou moins bien chez certains.

Retrouvez également tous les autres tutoriels de mining en suivant ce lien.

Conclusion

Overclocker n’est pas anodin, faites toujours très attention à vos températures, si votre système devient instable, freeze, arrêt du mining, etc, rebaissez les fréquences jusqu’à ce qu’il redevienne stable.

Pour ceux qui veulent aller encore plus loin vous pouvez également flash le bios de votre carte graphique, si vous ne savez pas ce qu’est un bios, c’est un micrologiciel qui est présent dans beaucoup de matériel informatique et notamment les cartes graphiques ou les cartes mères.

Cela peut des fois apporter un gain significatif, encore une fois faites-le en conscience ! je vous remets l’avertissement du début :

Avertissement : Overclocker votre matériel peut être dangereux, rendre votre système instable et est à réaliser avec précaution, assurez-vous de le faire en connaissance de cause.

Bon mining à tous 😉

Liens utiles

Mes réseaux

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.
Mes réseaux

Notes

  1. Je parle ici des algorithmes de mining, pour bitcoin par exemple le sha256 est utilisé, pour ethereum c’est l’ethash et pour zcash c’est l’equihash. Certains logiciels comme nicehash miner permettent d’en miner plus d’une dizaine de différents
Partagez autour de vous
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour nous soutenir

Ledger Nano S - The secure hardware wallet

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.