Pour Que Marseille Vive ! et Equisafe déploient le premier NFT, sur la blockchain Tezos, d’une œuvre d’art physique en France.

Pour que marseille vive !
3 minute(s) de lecture

Pour Que Marseille Vive ! et Equisafe déploient le premier NFT, sur la blockchain Tezos, d’une œuvre d’art physique en France.

Le 1er juin 2021, Marseille, L’association Pour Que Marseille Vive ! et Equisafe déploient le premier NFT (Non Fungible Token), sur la blockchain publique Tezos, d’une œuvre d’art physique en France. Ce projet s’inscrit dans une volonté de l’association de démocratiser l’accès à l’art, volonté partagée avec Equisafe.




Tokenisée à l’occasion de la dernière exposition de l’association au Château Promicea à Marseille, cette œuvre de l’artiste marseillais Deniz Doruk a été offerte en copossession à près de 150 visiteurs. Dans la continuité de cette opération, une nouvelle œuvre tokenisée d’un/e artiste marseillais/e sera dévoilée et proposée à la vente lors de la prochaine exposition de l’association le 19 juin 2021.

Le NFT apparaît comme le nouvel outil disruptif du marché de l’art. En mars 2021, l’œuvre numérique Everydays: The First 5.000 Days, du crypto-artiste Beeple, s’est vendue 69 millions d’euros chez Christie’s. Cette vente historique a fait découvrir au grand public le NFT et le marché de l’art numérique. Un NFT est un jeton unique et non-reproductible grâce à la blockchain. Il permet à la fois de valoriser les créateurs issus du monde digital et de rendre accessible la propriété d’œuvres. L’association Pour que Marseille Vive ! et Equisafe appréhendent la technologie blockchain comme solution permettant de fractionner la propriété d’une œuvre de manière digitale et proportionnelle, tout en garantissant la traçabilité des fractions et sa rareté. Au-delà d’un simple moyen de procéder à la vente d’œuvres numériques, cette technologie offre au marché de l’art un moyen de s’affranchir des normes en permettant au plus grand nombre d’acheter une pièce d’art tout en garantissant une propriété qui devient authentique, le droit de propriété attenant étant néanmoins transférable.

Le choix de la technologie Tezos s’est fait naturellement, en associant à l’art une blockchain aux racines françaises, éco responsable et performante. Or, c’est justement ce que propose le protocole Tezos grâce à une gouvernance nativement intégrée à son logiciel. Cette tokenisation ne se limite pas aux contenus numériques et se présente comme un nouvel outil de démocratisation du marché de l’art, en permettant le co-investissement des particuliers. Le marché de l’art s’ouvre au plus grand nombre tandis que les artistes bénéficient d’une nouvelle source de rémunération hors des flux traditionnels du marché de l’art.

Après le succès de cette première tokenisation, réussie grâce aux innovations d’Equisafe et dont l’œuvre était issue de l’exposition « résister ensemble”, l’association Pour Que Marseille Vive ! réitère et proposera une nouvelle œuvre lors de sa prochaine exposition prévue le 19 juin 2021. Le revenu généré par la vente de l’œuvre tokenisée reviendra pour une part à l’artiste et pour l’autre à l’association, permettant à celle-ci de porter de nouvelles initiatives artistiques dont le projet The Artist Incubator au château Pastré.

À propos de Pour Que Marseille Vive !

L’association Pour Que Marseille Vive ! naît de la volonté de redonner vie au château Pastré laissé à l’abandon depuis que le musée de la Faïence a déménagé au château Borély en 2013.

Les actions de l’association s’articulent autour de l’ambition de créer un centre artistique et culturel d’un nouveau genre dans le château Pastré. Il peut se résumer à l’adoption des codes de la culture populaire et numérique afin de mieux transmettre et développer l’amour de l’art et le plaisir de la création sous toutes leurs formes.

Au pied des Calanques, cette magnifique bastide a connu des heures illustres. La comtesse Lily Pastré y fait vivre l’esprit – du nom de son association de développement culturel Pour Que L’esprit Vive! -, notamment en étant le refuge d’artistes persécutés, juifs ou homosexuels, durant la Seconde Guerre mondiale.


Surfshark VPN

Ce projet au château Pastré ambitionne de répondre aux défis actuels et futurs de l’art contemporain. Propriété de la ville, l’association souhaite investir ce château pour en faire un incubateur d’artistes ayant pour objectif de favoriser l’émergence de jeunes artistes marseillais et de démocratiser l’accès à l’art à tous les Marseillais et les Marseillaises

Sans recourir à des subventions municipales, l’association auto-financée prévoit d’accueillir 10 artistes par an en résidence, pendant quatre mois, de réaliser une télé-réalité sur cette résidence, ainsi que de faire du Château Pastré un lieu culturel ouvert à toutes et à tous le reste de l’année.

À propos de Tezos

Tezos est une monnaie intelligente qui redéfinit le sens de la détention et de l’échange de valeurs dans un monde numérique et connecté. Évolutive et ayant fait ses preuves, la blockchain Tezos adopte en toute transparence les innovations de demain sans perturber le réseau d’aujourd’hui. Pour en savoir plus sur Tezos : Tezos.com

À propos d’Equisafe

Equisafe est une plateforme de mise en relation d’investisseurs et de sociétés qui a pour mission de rendre une meilleure liquidité des instruments financiers et d’étendre l’accessibilité de ces titres à un plus grand nombre de personnes. Créée en 2019, la plateforme a réalisé en juin de la même année la première vente immobilière via la blockchain en Europe (aussi connue sous le nom « d’opération AnnA »). Equisafe compte aujourd’hui plus de 3000 utilisateurs. Site web

Articles similaires

Partagez autour de vous !

0Shares
0

Michaël

michaelrevel.com

Passionné par Bitcoin et les cryptomonnaies depuis 2017, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos. J'ai créé ce blog pour aider à démocratiser les cryptomonnaies dans la sphère francophone.

One thought on “Pour Que Marseille Vive ! et Equisafe déploient le premier NFT, sur la blockchain Tezos, d’une œuvre d’art physique en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.