L’Atomic Swap expliqué par Komodo

On parle souvent des Atomic Swaps mais ils ne sont pas vraiment compris. Comment marchent les Atomic Swaps ? Et qu’est-ce qui fait qu’ils sont si importants ?

Librement traduit du blog de Komodo.

En tant que leader mondial dans la technologie Atomic Swap, Komodo a les réponses à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Cet article vous expliquera en détail ce que sont les Atomic Swaps, fera quelques rappels historiques, montrera les avantages du trading Atomic Swap, et décrira comment la plateforme Komodo propulse cette technologie cruciale au premier plan de l’écosystème de la Blockchain.

Que sont les Atomic Swaps ?

De manière simplifiée, les Atomic Swaps sont des transactions de cryptomonnaies faites directement d’un utilisateur à un autre.

Les Atomic Swaps sont quelque fois appelée des échanges “pairs-à-pairs” parce que l’échange est fait de wallet-à-wallet.

Les Atomic Swaps sont souvent désignée comme “trustless”. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire pour les traders de faire confiance aux autres trader ou à une partie tierce, comme dans une place de marché de cryptomonnaies.

Télécharger le navigateur BRAVE et commencez à gagner des BAT

En fait, les Atomic Swaps ne nécessitent pas de convertir votre crypto-devise en une autre (par exemple, si vous avez des ethers, vous pourrez envoyer des bitcoins à votre destinataire sans convertir vos ethers en bitcoins).

Il est important de rappeler que tous les traders gardent leurs clés privées respectives pendant le processus complet d’Atomic Swap. En conséquence l’échange via Atomic Swap est beaucoup plus sûr que le trading sur des places de marché centralisées.

La plupart des places de marché centralisées ne permettent pas aux utilisateurs de garder le contrôle de leur clés privées, ce qui, en effet, signifie que les utilisateurs ne sont pas réellement propriétaires de leur coins et tokens.

Comme le dit la crypto-maxime:

Si vous ne détenez pas vos clés privées, vous ne détenez pas votre propres coins.

La conclusion logique est que les plateformes d’échange – pas les utilisateurs – détiennent les coins.

Les traders choisissent, peut-être inconsciemment, de laisser possession de leurs coins et tokens aux places de marchés.

Si la place de marché se fait hacker ou que des fonds sont compromis, les utilisateurs dont les coins ou tokens ont été volés ont peu de recours.

Cela contraste nettement avec le trading par Atomic Swap pour deux raisons.

Premièrement, le trading Atomic Swap permet aux utilisateurs de garder le contrôle de leurs clés privées.

Deuxièmement, il n’y a pas d’augmentation du danger quand on exécute un Atomic Swap. Le risque n’est pas plus élevé que le risque de stocker vos coins ou tokens dans n’importe quel wallet en ligne (un “hot” wallet).

Évidemment, le moyen le plus sur de stocker des crypto est dans un wallet hors-ligne (“cold wallet“). Cependant, cette méthode de stockage ne permet aucune forme de trading. En conséquence, si vous voulez échanger vos coins ou tokens en autre crypto-devise, le trading Atomic Swap est indiscutablement le moyen le plus sûr.

Un bref historique de l’Atomic Swap.

Avant d’aller plus loin dans le fonctionnement des Atomic Swaps, faisons un petit rappel.

L’idée d’échanges pair-à-pair de crypto-devises de façon “trustless” a été un sujet de discussions depuis au moins 2012.

Par exemple, un développeur nommé Sergio Demian Lerner lança une première ébauche de protocole d’échange “trustless” en Juillet 2012. Bien que cela était un bon début, le concept n’avait pas totalement émergé.

Plus tard, en Mai 2013, Tier Nolan proposa la première démonstration d’un échange dit “Atomic Swap”. Tier Nolan est largement reconnu comme le créateur de l’Atomic Swap.

A ce moment, l’idée d’Atomic Swap devenait plus qu’un simple concept. Alors que tous le monde reconnaissait les bénéfices qu’un tel mécanisme de trading apporterait, personne n’avait écrit le code pour rendre les échanges dit “Atomic Swap” possibles.

Juste une année après, Tier Nolan présenta une idée de protocole Atomic Swap, et en Mai 2014, le développeur en chef jl777 écrit le code qui permit certains des tous premiers Atomic Swaps.

Au début, le code de jl777 permettait seulement les Atomic Swaps entre des crypto-actifs NXT et des Bitcoins. Le code a par la suite été élargi pour permettre les Atomic Swaps entre n’importe quels coins basés sur le protocole du Bitcoin.

Beaucoup des premiers Atomic Swaps étaient exécutés en ligne de commande par des développeurs testant une toute nouvelle technologie. En conséquence, la plupart des traces des premiers Atomic Swaps n’existent que sur des forums.

Durant l’été 2017, Komodo développa BartexDEX, la première interface graphique pour une place de marché fonctionnant entièrement par Atomic Swaps. Komodo commença par intégrer des dizaines de coins basés sur le protocole du Bitcoin et effectuant publiquement des milliers d’Atomic Swaps sur BartexDEX.

Les Atomic Swaps ne sont devenus connus publiquement que plusieurs années après l’exécution des premiers Atomic Swaps. En Septembre 2017, le fondateur du Litecoin Charlie Lee posta sur Twitter à propos d’un trade réussit entre Litecoin et Bitcoin, attirant beaucoup l’intérêt du public sur cette technologie révolutionnaire.

Un prochain développement important arriva le mois suivant, en Octobre 2017, quand Komodo conçu une méthode d’Atomic Swap avec les serveurs d’Electrum. Cela permet aux traders d’exécuter des Atomic Swaps sans devoir télécharger la Blockchain entière du coin qu’ils voulaient échanger. Cela est souvent appelé trader en mode SPV, ou “Lite” mode.

En Février 2018, Komodo combla le fossé entre Ethereum et les coins basé sur le protocole Bitcoin en exécutant un échange entre des Ethers et des DOGE. Il en sort que Komodo était le premier projet à réussir un Atomic Swap entre des Ethers et des crypto-devises de coin basés sur le protocole Bitcoin.

Finalement, en Mars 2018, un mois seulement après avoir intégrer les Atomic Swaps à d’avantage de tokens ERC-20, la technologie Atomic Swap de Komodo permettait des trades entre 95% des coins et tokens existants. Au moment de l’écriture de cet article, plus de 110 000 Atomic Swaps ont été exécutés sur BarterDEX, la place de marché décentralisée de Komodo (DEX).

Les avantages du trading par Atomic Swap

Maintenant que l’historique des Atomic Swaps est clair, regardons de plus près les avantages du trading par Atomic Swap.

Tout d’abord, les utilisateurs n’ont à aucun moment à donner leur clés privée. Quand vous faites du trading par Atomic Swaps, vous restez toujours le seul détenteur de vos clés privées (et donc de vos coins et tokens). Vous n’aurez jamais l’obligation de donner vos fonds à une partie tierce.

Deuxièmement, les Atomic Swaps sont conçus de telle sorte que l’échange ne se passe que si les deux parties reçoivent les fonds désirés, sinon rien ne se passe et les deux parties gardent les fonds qu’elles voulaient échanger (moins de très petits frais de transaction pour celui qui a initié le trade). Les Atomic Swaps rendent le crypto-trading aussi sécurisé que possible.

Troisièmement, les Atomic Swaps sont moins coûteux que les trades sur les places de marchés. La plupart des places de marchés prélèvent les frais de transaction exorbitants, souvent 0.2 % du montant total pour chaque partie du trade concerné.

La plupart des places de marchés prélèvent aussi des frais quand vous retirez des fonds. Imaginez, on vous fait payer des frais pour récupérer les fonds qui vous appartiennent !

Enfin, et surtout, les Atomic Swaps vous permettent de trader entre une large variété de coins et tokens. La place de marché décentralisée de Komodo, par exemple, comble le fossé entre les coins basés sur le protocole Bitcoin et les tokens ERC-20 basés sur Ethereum. Ainsi, le DEX de Komodo supporte les trades direct entre pairs pour 95 % de tous les coins et tokens en existence.

Par exemple, un utilisateur peut trader directement depuis un altcoin basé sur le Bitcoin vers un token ERC-20 basé sur Ethereum (et inversement). Avant que la plateforme Komodo rende cela possible, un trader devait faire de multiples échanges pour obtenir le même résultat.  Le processeur d’échange aurait été altcoin basé sur BTC –> Bitcoin –> Ether –> ERC-20 token, avec des frais pour chacune des trois transactions.

Avec tous ces énormes avantages, vous pouvez voir pourquoi les Atomic Swaps génèrent autant d’enthousiasme dans l’industrie de la Blockchain.

Explications sur le processus Atomic Swap.

Imaginez deux traders, Bob et Alice. Disons que Bob a des BTC qu’il voudrait échanger contre des KMD. Pendant ce temps, Alice a des KMD et elle espère les échanger contre des BTC. Voici exactement comment le trade Atomic Swap se déroulerait, étape par étape.

Étape 0

Bob poste une demande de trade sur le DEX de Komodo. Cela est considéré comme étape 0 parce que, techniquement, ca ne fait pas partie du processus Atomic Swap. Cependant, c’est nécessaire avant que le trade Atomic Swap démarre.

Étape 1

Alice voit l’offre de Bob et l’accepte. Elle s’engage dans le trade en payant des frais de transaction Atomic Swap, qui ne sont que de 0.15 % du montant total. Le but de ces frais est de s’assurer qu’Alice, et tous les autres utilisateurs, ne spamment pas le réseau avec des requêtes rapides. Remarquez que Bob n’est pas obligé de payer quelconque frais de transactions pour le trade.

Remarquez également que ces frais de transaction doit être une transaction séparé (UTXO) de ceux que Alice va échanger avec Bob. Si vous voulez en apprendre plus, lire le guide de Komodo sur les UTXOs ici.

Une fois qu’Alice a payé les frais, le trade Atomic Swap a officiellement démarré.

Étape 2

Bob envois des fonds à une adresse sécurisée. La nature décentralisée garanti que personne – ni Bob, ni Alice, ou aucun administrateur tierce-partie – n’a accès à ces fonds jusqu’à l’annulation du trade ou sa finalisation.

Le dépôt de Bob doit être 112 % du montant du trade qu’il a posté à l’origine. Si Bob est un acteur honnête, cela n’est pas un problème puisque ces fonds lui seront retournés. Que le trade échoue ou qu’il réussisse, le dépôt de Bob lui sera restitué. Le dépôt décourage les tentatives de triche.

Comme avec les frais de transaction d’Alice, le dépôt de Bob doit être un UTXO diffèrent de celui qu’il avait l’intention d’échanger avec Alice.

Étape 3

Alice envois alors ses KMD à une seconde adresse sécurisée. Comme précédemment, personne – ni Bob, ni Alice, ni même la plateforme Komodo – est capable d’accéder à ces fonds jusqu’à la fin du trade.

Si, pour quelque raison, le trade échoue à ce moment, alors le trade sera expiré et annulé. A ce moment, le dépôt de Bob en BTC lui sera restitué et les KMD d’Alice lui seront également retournés.

Étape 4

Bob envoie son paiement en BTC à Alice, finalisant sa part de la transaction. Rappelez vous que cette somme en BTC est différente et complète le dépôt de BTC payé à l’étape 2. Seule Alice est capable de demander le paiement en BTC de Bob.

Étape 5

Alice accepte maintenant le paiement en BTC de Bob. Une fois qu’Alice a demandé le paiement en BTC de Bob, Bob obtient la possibilité de demander le paiement d’Alice en KMD.

Étape 6

Bob accepte le paiement d’Alice en KMD. A ce moment, les deux parties ont obtenu les fonds qu’ils souhaitaient. L’Atomic Swap a réussi. Houra !

Étape 7

Maintenant que les deux parties ont échangé des fonds, Bob est autorisé à réclamer son dépôt de BTC. A ce moment, le processus Atomic Swap est terminé.

C’est tout ce qu’il y a à dire ! Ce processus est conçu pour encourager chaque partie à continuer à la prochaine étape du trade. C’est également un processus atomique, ce qui signifie littéralement que soit: (a) le trade se déroule exactement comme Bob et Alice voulaient, ou (b) rien ne se passe et les fonds de Bob et d’Alice leur sont retournés(excepté les frais de transaction Atomic Swap).

Si vous voulez en apprendre d’avantage sur les Atomic Swaps, voir Section III, Part 6.5 du White Paper de la Komodo Platform.

La plateforme Komodo est la technologie inter-opérationnelle leader dans le monde

Les Atomic Swaps sont la première étape majeure en direction de l’interopérabilité des blockchains parce qu’ils permettent aux utilisateurs de faire des échanges directement entre deux blockchains.

Avant que la technologie Atomic Swap soit disponible, chaque blockchain était comme une île, avec seulement un pont vers : soit Bitcoin (pour les coins basés sur le protocole BTC) ou Ether (pour les tokens ERC-20 basés sur Ethereum). Une fois sur l’île plus grande du BTC et de l’ETH, les traders ont plus de ponts à choisir. Cependant, chaque autre ponts envoi seulement vers une île isolée avec une seule option de sortie.

La technologie Atomic Swap de Komodo construit des ponts entre 95% de tous les coins et tokens en existence. En conséquence, les traders ne vont plus jamais échouer sur une île isolée d’une petite blockchain. C’est la première étape de l’interopérabilité des blockchain.

La seconde étape de l’interopérabilité des blockchains sont les preuves de transactions inter-blockchains et la fongibilité.

Avec la nouvelle technologie Cross-Chain Smart Contract, les échanges peuvent se réaliser entre deux blockchains sans swap ou trade.

Cela est rendu possible par une série extensive de preuves Merkle tree et un protocole de gravure qui élimine des coins d’une chaine donnée pendant qu’il permet la création de la même quantité de coins sur une blockchain différente. Cela maintient le taux de coins constant tout en permettant l’échange de valeurs inter-blockchain.

Pour le moment, cette technologie est en test et sera implémentée seulement pour les chaînes qui sont sur la plateforme Komodo. En avançant dans le futur, Komodo espère étendre cette technologie à toutes les blockchains dans le but d’aboutir à notre vision d’un écosystème global de blockchains entièrement interopérables.

Si vous voulez recevoir toutes les dernières mise à jours de Komodo, inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire. Vous pouvez aussi rejoindre notre communauté grandissante sur Discord pour chatter avec les développeurs de Komodo et les autres membres de l’équipe.

Rejoignez-nous en pointe de l’industrie Blockchain.

Mes réseaux

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.
Mes réseaux
Partagez autour de vous
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour nous soutenir

Ledger Nano S - Le plus sécurisé des portefeuilles matériel

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.