Les cryptomonnaies et les actions humanitaires

Les cryptomonnaies ne servent pas qu’a spéculer, elle peuvent aussi être utiles dans des actions humanitaires !

Bitcoin et lutte contre Ebola

Le Bitcoin (et la plupart des autres cryptomonnaies), de part son fonctionnement décentraliser et sans autorité qui le supervise, permet de palier a certains problèmes :

Bitcoin pourrait bien avoir des enseignements à offrir pour ce qui est de la fourniture de l’aide dans des contextes où les institutions sont fragilisées (ou détruites).

À Freetown, le Sierra Leone Liberty Group (SLLG), une organisation de jeunes Sierra-Léonais qui font la promotion de la prospérité par le biais de l’entrepreneuriat, s’est tourné vers Bitcoin pour financer ses interventions de réponse à Ebola. Cette monnaie numérique permet d’effectuer des transactions électroniques sans banque ou autre intermédiaire.

Comme je vous le disait dans un précédent article, plus de deux milliards de personnes n’ont pas de compte en banque, notamment en Afrique.

« Il est souvent difficile de recevoir et de transférer de l’argent de et vers les pays d’Afrique », a dit Dan McLaughlin, cofondateur du groupe SLLG. « Western Union, par exemple, ou les banques facturent des frais de transfert élevés et bon nombre de personnes n’ont pas de compte bancaire. Mais toutes les personnes qui ont un téléphone portable ou un ordinateur peuvent ouvrir un compte Bitcoin ».

Le Dogecoin, un habitué des actions humanitaires

Les personnes derrière le Dogecoin font souvent appel à la communauté pour récolter des fonds pour des associations, la dernière en date Doge4FamilyHouse :

dogecoin actions humanitaires

Elle permet a des familles qui ont des enfants très malades et qui reçoivent un traitement a l’hôpital pour enfant UCSF Benioff a San Fransico, d’avoir un logement temporaire proche de l’hôpital.

La communauté Dogecoin a permis entre autre d’aider les Kényans a mieux accéder a l’eau potable en construisant des puits, d’envoyer l’équipe Jamaïcaine de bobsleig aux jeux olympiques d’hiver 2014 ou encore de distribuer gratuitement des chaussettes aux sans abris.

to the mooooon !!!

Les Cryptomonnaies dédiées aux “bonnes causes”

Plusieurs projets ont uniquement pour but d’aider des causes humanitaires. Elles ne seront peut-être pas pérennes sur le long terme mais ont le mérite d’exister et de montrer qu’une cryptomonnaie peut n’avoir comme seule ambition de servir des causes louables.

Voici quelques exemples :

  • Curecoin, Foldingcoin : Aident la recherche médicale en participant au projet Folding@Home.
  • Gridcoin : Similaire aux curecoin et au foldingcoin, cela va de la tentative d’éradiquer certaines maladies, a la recherche pour la vie extraterrestre via le projet de recherche Boinc.
  • Primecoin : Le réseau Primecoin recherche des chaînes spéciales de nombres premiers connues sous le nom de chaînes de Cunningham et de chaînes bi-jumelles.
  • Solarcoin : Récompense les installations à énergie solaire.
  • EnergyCoin : A pour but de faciliter la transition énergétique vers les énergies renouvelables.

Pourquoi utiliser des devises numériques plutôt que des devises réelles ?

Plus grande rapidité de transfert, moindre frais et transferts internationaux facilités sont les maîtres mots

Le système de paiement mobile kenyan M-Pesa a rendu les transferts nationaux plus faciles et moins chers. Mais son application à l’international est empêchée par l’obligation, dictée par les autorités régulatrices, d’avoir recours aux banques conventionnelles pour tout transfert international.

De plus en plus de pays considèrent aujourd’hui bitcoin comme une valeur d’échange, un moyen de paiement légal, comme le Canada ou le Japon. Cela ne fait que s’accélérer et permettra encore d’accroître l’intérêt et l’utilité des cryptomonnaies en générale.

Sources :

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j’ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.

Partagez autour de vous
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour nous soutenir

loading...

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j'ai créé pour aider à démocratiser les crypto-actifs dans la sphère francophone.