Comment la blockchain est en train de changer les Droits de l’Homme ?

Cet article est un article invité sur la blockchain de Guillaume qui gère le site cryptoversité. Le but de cryptoversité est d’expliquer les différents aspects techniques derrière les cryptomonnaies (fonctionnement, équipe de développement, aspects importants de la technologie…). Le site permettra d’apprendre aux gens comment créer leur contrats intelligents et, à plus long terme, comment créer leur ICO.

La Blockchain est bien connue pour être la technologie derrière les cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’ether (la monnaie de l’Ethereum). Cependant la blockchain est bien plus qu’un simple instrument de finance.

C’est une base de données d’accords cryptés. Cela signifie qu’une fois que l’échange est fait, aucun parti ne peut revenir en arrière ou réécrire les termes de l’échange. Les contrats intelligents, contrats basés sur la blockchain qui se déroule automatiquement lorsque des conditions prédéfinis se rencontrent, en est un exemple parfait.

La blockchain sert de « plateforme de comptabilité » ou de livre de compte incorruptible, renforçant la transparence et contournant la censure. En attaquant les problèmes financiers, politiques et la corruption institutionnelle, elle a la possibilité de créer un changement sociétal massif et protéger davantage les droits de chacun des individus sur notre planète.

Dans cet article, nous allons voir comment la blockchain est en train de changer le futur des droits de l’Homme à travers quatre exemples.

1.S’attaquer à la crise des réfugiés

 Cette année, le programme alimentaire mondial de l’ONU (WFP) a envoyé des fonds à plus de 10’000 syriens grâce à l’Ethereum.

Conduit par le co-fondateur de l’Ethereum Gavin Wood et l’entreprise, fournissant des services Blockchain et de Big Data, Datarella, le projet pourrait pousser cette plateforme à fournir de l’aide des milliers de réfugiés qui utiliseraient les cryptomonnaies pour acheter de la nourriture.

Aujourd’hui, la crise mondiale des réfugiés continue de grossir et les pays et les agences gouvernementales qui ont lourdement investi pour réduire ce fléau sont à la recherche de nouvelles solutions pour résoudre cette situation qui devient de plus en plus ingérable.

Réfugiés blockchain

L’opportunité de contourner la bureaucratie et la corruption avec l’Ethereum va non seulement pouvoir offrir aux réfugiés des donations directs mais aussi faire un grand pas pour inclure cette population de réfugiés dans les dialogues internationaux dans le but de résoudre cette crise des réfugiés : redonner du pouvoir aux personnes qui sont actuellement en marge de l’ordre mondial.

2.Créer des possibilités financières pour les personnes les plus pauvre de la planète

 La blockchain et les cryptomonnaies utilisant la technologie sont en train d’être utilisées pour fournir des fonds aux réfugiées mais aussi pour créer un pont entre la population des pays développés comme la France et les pays dont la population est extrêmement pauvre comme la Syrie ou la Jordanie. Comme nous l’avons déjà vu, la blockchain peut agir de la même manière que les institutions financières pour fournir un accès aux banques aux personnes qui n’en ont pas accès aujourd’hui.

Il te suffit d’avoir accès à un smartphone pour avoir un moyen pratique te fournissant l’accès à ton argent.

De plus, la blokchain est un système décentralisé, ce qui signifie que tu n’as pas besoin de payer frais exorbitant pour transférer de l’argent comme tu le fais avec les institutions financières actuelles. Cela est en train de perturber totalement le paysage socio-économique international puisque les envois de fonds sont très couteux, et donc cela va créer des nouveaux business pour atteindre certaines régions du monde et créer de nombreuses opportunités pour les pays en développement. Cela crée aussi un effort financier pour les personnes envoyant de l’argent aux membres de leur famille restés dans leur pays d’origine.

L’année dernière, le montant totale des coûts pour envoyer de l’argent dans l’Afrique Sub-saharienne a dépassé les 30 milliards de dollars. BitPesa, une plateforme qui envoie et collecte les paiements en crypto-monnaie entre l’Afrique et le reste du monde, est un excellent exemple d’effet positif et de liberté économique que la technologie blockchain peut offrir.

C’est un projet très prometteur sachant que l’Afrique est actuellement le continent où le coût d’envoi de fonds est le plus élevé de la planète.

Cette technologie aborde deux énormes variables de la pauvreté mondiale. Premièrement, cela rend l’envoi d’argent moins cher pour les migrants, les immigrants et les réfugiés qui ont besoin d’envoyer de l’argent à leur famille. Deuxièmement, cela permet de faire du business avec des pays qui étaient très dur à atteindre avant la création de cette technologie.

Ainsi la blockchain a le potentiel de réduire fortement la pauvreté.

3.Prévention des fraudes électorales

La cybersécurité et les fraudes électorales ont été des éléments très important pour notre élections présidentielle et législative de l’année dernière. D’ailleurs, lors des élections législatives, M. Mélenchon a fait recours dans un arrondissement, pour un soi-disant « mauvais comptage des votes », critiquant ainsi la légitimité du scrutin. Malheureusement, ce n’est pas la première fois que la légitimité d’un scrutin fut critiquée.

Les fraudes électorales sont une énorme barrière qui est contre-productive pour la formation de la démocratie à travers la planète.

blockchain vote

La technologie Blockchain a l’habilité de créer un système de scrutin impossible à pirater. Ce système peut sécuriser l’élection durant l’enregistrement du voteur et peut compter le nombre de vote à travers l’identification du voteur grâce à une signature digitale unique et aussi assurer que le même voteur ne pourra pas revoter plus tard grâce à un horodatage certifié.

De la même façon que la blockchain agit comme un livre des comptes publique pour les cryptomonnaies, elle peut aussi créer un livre des comptes publique et permanent pour les votes, promettant, dans le futur, des élections plus équitable et démocratique à travers le monde.

4.Améliorer l’efficacité du gouvernement

 La Blockchain a la capacité d’améliorer les aptitudes des gouvernements, et d’affecter leurs fonctions comme les bénéfices publiques, la santé et l’éducation.

Par exemple, les processus gouvernementaux prennent beaucoup de temps (exemple : Combien de temps de faut-il pour demander et recevoir ta nouvelle carte d’identité ?), sont difficile à comprendre et sont extrêmement corruptibles. Comme solution, la blockchain peut aider les gouvernements à être plus efficaces et sécurisés dans tous les sens du terme.

Actuellement, toutes les données des patients stockées dans les hôpitaux à travers le monde créent des problèmes énormes pour les patients et aussi pour l’enregistrement de tant de données dans leurs bases de données. MedRec est un exemple parfait de ce que la blockchain pourrait apporter à la santé. D’après le MIT Media Lab, MedRec est un nouveau système d’enregistrement décentralisé pour l’enregistrement électronique de données médicales qui utilise la technologie blockchain afin de gérer l’authentification, la confidentialité, la comptabilité et le partage des données.

Blockchain, Conclusion

La blockchain, comme technologie et industrie, est difficile à définir proprement. Actuellement, nous sommes dans une phase d’exploration, d’expérimentation et donc loin d’avoir solutions prouvées. Cependant, c’est une technologie prometteuse, porteuse de solutions nouvelles dont le but est de résoudre pour certaines personnes les vulnérabilités de leurs droits : corruption, inégalité et accès à l’information.

Cette technologie est en train de créer une « révolution » économique et de résoudre le problème de la protection des Droits de l’Homme qui est présent dans de nombreux pays.

Partagez autour de vous
  • 26
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour nous soutenir

loading...