Introduction aux crypto-monnaies

Dans cet article je vais m’efforcer d’être concis et précis, je vais essayé d’éviter les détails techniques, et vous introduire aux crypto-monnaies simplement. Si vous voulez avoir plus d’informations je vous ai mis toutes les sources en bas de la page.

Les crypto-monnaies, qu’est-ce que c’est ?

Les crypto-monnaies sont des monnaies électroniques sur un réseau informatique pair à pair ou décentralisée basé sur les principes de la cryptographie pour valider les transactions et émettre la monnaie elle-même.  Les crypto-monnaies utilisent un système de preuve de travail (d’autres utilisent une preuve d’enjeu ou preuve de participation) pour les protéger des contrefaçons électroniques. De nombreuses crypto-monnaies ont été développées, mais la plupart sont similaires et dérivent de la première implémentation complète : le Bitcoin.

La plupart des crypto-monnaies sont conçues pour introduire graduellement de nouvelles unités de monnaie, tout en plaçant une limite au total de monnaie qui sera à terme en circulation (sauf exception pour certaines monnaies spécifiques). Ceci est fait dans le but d’imiter la rareté (et la valeur) des métaux précieux et d’éviter l’hyperinflation.

Les crypto-monnaies sont gérées par un grand livre de comptes ouverts et consultable de tous (la chaîne de blocs) qui répertorie l’ensemble des transactions depuis l’origine. Chaque transaction est donc tracée et non-modifiable. Par contre, les participants à une transaction restent anonymes tant que le lien entre l’identité d’un participant à cette transaction et les adresses numériques utilisées pour ladite transaction n’a pas pu être établi.

Avantages et inconvénients des crypto-monnaies

Dans ce tableau j’ai mis en surbrillance orange les choses qui me semblait pouvoir aller des deux côtés.

Avantages

Inconvénients

Monnaies qui ne dépendent pas des banques centrales : décentralisée Faible recours des crypto-monnaies par le grand public (ce site est là pour amener sa petite contribution pour arranger ça 😉 )
Alternatives concrètes aux systèmes de paiement traditionnels Réseau de paiement peu développé mais en pleine croissance.
Toutes les transactions sont publiques mais les propriétaires et les destinataires de ces transactions sont des adresses (voir cette page) Développement de plusieurs types de crypto-monnaies en parallèle diluant l’intérêt d’en adopter une plus qu’une autre
Elles ne peuvent pas être contrefaite ou usurpée, le protocole de chiffrement est conçu pour être très résistant  contre les attaques informatiques Volatilité (chute et hausse du cours brutal et rapide) : pourrait être arranger en partie si les crypto-monnaies se démocratisent
Irréversibilité des transactions : le réceptionnaire de la monnaie ne peut pas subir d’annulation (faites bien attention a l’adresse a laquelle vous envoyez votre monnaie) Irréversibilité des transactions : l’annulation est impossible. Seul le destinataire peut décider de renvoyer la cryptomonnaie.
Transfert de fonds très rapides (quelques secondes à quelques minutes) contrairement aux virements bancaires (quelques heures à quelques jours) et à l’internationale (voir cette page (en anglais), pour la légalité dans votre pays et aussi cette page)

Le bitcoin est depuis le 22 octobre 2015 considéré par la cour de justice de l’union européenne comme un moyen de paiement contractuel, un moyen de règlement direct entre les opérateurs qui l’acceptent.

Interdiction d’utilisation de certaines crypto-monnaies dans certains pays.
Absence de plafond et de minima dans les transferts Sécurisation nécessaire (comme n’importe quel compte bancaire traditionnel) contre les hackers : mot de passe, double authentification.
Absence d’intermédiaire Répartition inégale entre les premiers utilisateurs et les utilisateurs actuels
Frais quasi nuls voir nul contrairement aux banques et aux sociétés de transfert de fonds (type paypal) Lobby bancaire s’opposant a l’utilisation de ce type de monnaie et défendant leurs systèmes traditionnels.
N’importe quel particulier ou société peut transférer de la monnaie
Stockage de la cryptomonnaie à distance sur un serveur (ex : coinbase) ou en téléchargement sur une clé cryptée (voir cette page) ou un logiciel
Pour certaine crypto-monnaies, la quantité totale pouvant être crée est cappée , rendant ce type de monnaie déflationniste par essence (la quantité de monnaie ne peut que décroître dans le temps)

Conclusion

Aujourd’hui il existe de très nombreuses crypto-monnaies, dont certaines ont des caractéristiques propres, comme l’ethereum par exemple qui permet de programmer des contrats :

L’un des exemples le plus simple d’un « smart contract » est celui d’un contrat de prestation entre deux personnes. La première (A) souhaite rémunérer la seconde (B) pour l’exécution de cette prestation. Cet engagement est formalisé dans la blockchain Ethereum par la création d’un smart-contrat. Lors de la formalisation de ce smart-contract, A met en gage sur la blockchain le montant de la rémunération prévue pour B. Lorsque la prestation est réalisée, l’une des parties exécute le contrat. Celui-ci vérifie automatiquement que la prestation a bien été effectuée. Si tel est le cas, B reçoit la rémunération prévue. Dans le cas contraire, A récupère le montant de son gage.

D’autre qui sont sympathique et plutôt là pour “rire”, comme le dogecoin, dont la mascotte est un célèbre meme d’Internet : le Shiba Inu, une race de chien japonais.

dogecoin wow

Tous ces points méritent qu’on se penche sérieusement sur le sujet des crypto-monnaies et leur avenir dans le monde, que ça soit pour l’échange de bien ou service sans intermédiaire, de la décentralisation, de l’utilisation intrinsèque d’internet dans leur fonctionnement qui était lui-même une révolution. Celle-ci en est une autre qui n’en es qu’à ses débuts et de nombreuses améliorations seront apportées, pour combler les défauts présents actuellement.

Pour en savoir plus :

Partagez autour de vous
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour nous soutenir

Ledger Nano S - The secure hardware wallet